Bulletins d’union 93

UNION 93 regroupe sur ce Département la CSMF, le SML et AVENIR SPE, toutes spécialités confondues y compris bien sûr, la médecine générale. UNION 93 a vocation à représenter la totalité des professionnels du Département. UNION 93 parvient à rassembler et coordonner des opinions diverses au niveau Départemental en assimilant la diversité des exercices en Seine Saint-Denis.

BULLETIN UNION 93 – OCTOBRE 2020

Où va la caisse ???

 

L’assurance maladie semble rentrée en « transe covid »

Face à l’échec retentissant de son « stopcovid » (où est d’ailleurs l’évaluation de son coût ???)

  • Elle prescrit désormais les arrêts de travail
  • Elle « laisse » les renouvellements de ces AT aux médecins de ville…
  • Elle assure un suivi téléphonique des patients comme elle le faisait déjà pour le diabète…
  • Elle prescrit par téléphone et va bientôt (j’en prends le pari), gérer les vaccinations covid dont on peut d’emblée prévoir l’échec à venir et le coût exorbitant non pas du vaccin lui-même mais de l’organisation de sa distribution
  • Elle s’implique dans la mise en place des stages d’internes ???

Ou est donc passée la liberté de choix des patients

Tout cela pose des questions d’éthique majeures !!

Mais rassurons-nous ! La sécu reste difficile à joindre 8 heures /jr et impossible à joindre les 16 heures restantes

  • Enfin, elle se raidit à l’occasion des discussions conventionnelles en cours sur le refus de modifier les tarifs de consultation au bénéfice des forfaits en tout genre et du corsetage par ce biais de l’exercice médical

 

Mais ou va donc la caisse ???

Souhaite-t-elle la fin de la médecine libérale (90% des actes dans le 93) et pense-t-elle que la crise épidémique qui s’installe, couplée à la lassitude des professionnels va faciliter la transformation complète du système de santé tant attendue par nos fonctionnaires ?

 

Nous pensons, à UNION 93, qu’elle espère en effet gagner cette bataille et cela aux dépens des professionnels comme des patients

Nous, médecins sommes les seuls à pouvoir limiter cette ambition néfaste !

Encore faudrait-il que les confrères soient d’accord pour se rassembler pour réfléchir et se battre contre ces objectifs…

 

UNION 93 (syndicat majoritaire et unitaire du 93) voit ses rangs se renforcer avec l’arrivée d’Avenir Spé dans notre syndicat Départemental et ouvre ainsi plus grand sa porte aux spé d’organe installés en cabinet ainsi qu’à ceux qui travaillent en établissement et qui désirent discuter, s’organiser et si possible se battre contre ces orientations néfastes

 

 

ADHÉREZ A UNION 93

                                                                                                                Le Président,

                                                                                             Dr T. GOMBEAUD

 

 

BULLETIN UNION 93 – SEPTEMBRE 2020

PAIES TON MASQUE ET TAIS TOI !!

 

La rentrée débute comme prévu…
Les professionnels de sante sont invités à « prendre leurs responsabilités » (comme les parents d’élèves d’ailleurs)
Nous sommes donc censés assurer le paiement de ces masques destinés à nous protéger (ainsi que les patients) dès le 3 octobre

Peut-être vont-ils tolérer la déductibilité fiscale de ces dépenses !!! Dis merci au ministre…

Pendant la phase aiguë du COVID les médecins ont, en partie, pris l’autorité sur les tutelles
Cela a joué un rôle important dans le contrôle de la première vague
Cette période semble se terminer..
Et les vieilles habitudes remontent à la surface.

  • Le Ségur a, comme prévu été une pantalonnade, y compris pour les personnels hospitaliers qui revalorisés d’environ 10% verront augmenter leur épuisement par la poursuite de la baisse du nombre de lits permettant le financement de cette augmentation de salaire.
  • Le Ségur n’a apporté aucune solution pour la ville, laissant ce volet aux négociations conventionnelles qui vont débuter à l’automne ;
    Cependant la reprise en main que nous constatons n’augure rien de favorable*
    Les exigences sont claires :

POUR LES MG

  • Une consultation à 50€
  • Une visite à 70€
  • Une valorisation des consultations non programmées
  • Ainsi que des actes de prévention

POUR LES SPÉCIALISTES D’ORGANE

  • Une vraie stratégie de financement valorisant l’expertise et la pertinence des actes notamment techniques dont la valeur en chiffres absolus diminue depuis 15 ans !!*
  • Une remise à plat de l’exercice des spécialistes**

POUR LES SPÉCIALISTES EN ETABLISSEMENT

  • Une protection renforcée des médecins concernant les contrats qui les lient aux établissement de soins privés. La concentration financière en cours de ces derniers n’arrangent pas les choses*

 

Ces batailles à venir nécessitent de la part des professionnels une rentrée combative.

L’Assemblée Générale d’UNION 93 repoussée de quelques semaines du fait des restrictions liées à la situation sanitaire sera, à l’automne, un élément important de la démonstration de la combativité des médecins du Département.

 

ADHÉREZ A UNION 93

                                                                                                                Le Président,

                                                                                             Dr T. GOMBEAUD

 

*cf à ce sujet le fascicule édité par l’URPS et l’Ordre des médecins sur le site UNION 93.
**cf à ce sujet la position d’Avenir spé.

BULLETIN UNION 93 – JUILLET FIN 2020

 

Bizarre premier semestre 2020…

Nous avons été occupés bien entendu par la covid.
Mais pas que par la covid, aujourd’hui nous sommes:

  • préoccupés par nos patients sortis un peu abasourdis du confinement…
  • préoccupés par les retards à la poursuite des traitements ou leur abandon
  • préoccupés par nos pertes d’activité et leur faible compensation
  • préoccupés par les difficultés qu’imposent les précautions sanitaires indispensables et dont nous pressentons maintenant qu’il va falloir les maintenir longtemps…

 

Mais surtout nous sommes inquiets,

  • inquiets par la crise économique qui menace,
  • inquiets par la remontée en puissance des indicateurs péjoratifs de l’incidence du virus dans le 93
  • inquiets car les tutelles n’ont à aucun moment fait l’analyse de ce qui s’est passé
    L’analyse des fautes (manque de masques…), puis des mensonges, (de toutes façons les masques ne sont pas utiles…) n’est pas réalisée
  • inquiets, enfin des conséquences :
    -sur les ehpad,
    -sur les hôpitaux psychiatriques,
    -sur les établissements privés
    -sur nos activités de médecins libéraux
    -sur l’attractivité du 93 pour les libéraux

 

Cependant, de notre côté, il est possible de faire au moins une analyse :
Au-delà du fait que les professionnels de ville ont été exemplaires durant cette crise qui a secoué durablement la profession*, l’exemple du « ségur » qui manifestement n’a travaillé que sur l’hôpital est significatif : manifestement les hausses de salaires des infirmières (10% environ) seront, évidemment, payées par la poursuite de la baisse du nombre de lits d’hospitalisation et risque de mettre en danger les établissements privés qui n’ont pour l’instant pas de garantie financière à ce sujet…
La partie ville de ce « Ségur » dont nous n’avons pas encore les éléments va selon toute probabilité se limiter à la « promesse » d’un soutien (modeste) des tutelles envers les syndicats dans la nouvelle négociation conventionnelle qui s’engage cet automne !

 

Cette négociation conventionnelle va être l’affaire qui va nous occuper pendant le deuxième semestre de 2020.

Au menu: soins non programmés, exercice coordonné, élargissement de la ROSP à de nouvelles spécialités , indicateurs de pertinence et de résultats, CPTS !

Nous y reviendrons …
Il y a du travail…

 

Bonnes vacances quand même !

 

Aidez nous, Aidez vous !

ADHÉREZ A UNION 93

                                                                                                                Le Président,

                                                                                             Dr T. GOMBEAUD

 

*les médecins morts du covid dans le 93 représentent 1/5 des décés des médecins en activité de l’ensemble du pays

BULLETIN UNION 93 – FIN JUIN 2020

 

Chers confrères, chers amis,

 

Le covid ouvre des nouvelles perspectives pour les professionnels et pas toutes sympathiques…
Les niveaux d’activité baissent, non pas du fait de la demande (qui reprend) mais des conditions imposées de la reprise (surtout pour les spécialistes en établissement de santé).

La situation dans le 93 est particulièrement significative (cf le constat du CTS*) dans la mesure ou les premières orientations du « Ségur » semblent totalement décalées avec nos préoccupations

  • Penser que les télé consultations vont être une solution aux inégalités de santé est absurde du fait de la situation dans le 93 (l’illectronisme, les zones blanches, les problèmes linguistiques), est l’obstacle insurmontable à ce que, en l’état actuel, ces systèmes (qui peuvent avoir un intérêt pour une partie de la patientèle et en EHPAD) permettent une amélioration de l’accés aux soins
  • Les établissements privés sont en situation très difficile, leur chiffre d’affaire au bloc s’effondre après avoir quasiment disparu pendant deux mois ! Les établissements autonomes vont être une proie pour les groupes financiers qui n’aiment pas plus que cela les professionnels. Les personnels notamment en réa, qui ont tout donné pendant le Covid se sentent abandonnés !
  • Certes les relations ville hôpital sont cruciales, mais on voit mal sauf à la mise en place d’un plan Marshall spécifique un changement fondamental de fonctionnement de ces relations. IL n’est pas sur que la création des CTPS change fondamentalement la donne .
  • Les chiffres de déficit de la Sécu (des dizaines de Milliards ?…) font craindre, avec les baisses de recettes prévisibles du fait de la crise économique qui se développe, que la médecine de ville soit la grande perdante des « négociations » en cours.

 

Un plan de secours avec une remontée de l’ONDAM de ville et des tarifs des consultations pour pallier aux conditions nouvelles et imposées de l’exercice serait la solution pour sauver la médecine de ville mais la probable pantalonade qui se profile au ministère de la santé rend cette hypothèse bien hypothétique. Ce qui se profile sera plutôt une hausse des charges administratives, des obligations drastiques pour la mise en place des CPTS, un soutien idéologique aux exercices salariés.

Mais 90 % des actes médicaux de ville sont réalisés par des libéraux !
Espèrent ils changer le système sans nous ?
Ils seront déçus !!

 

UNION 93 prépare son Assemblée Générale pour la rentrée
Si vous voulez participer à ces débats :
-contribuez à ce bulletin (cf infra)
-adhérez au syndicat majoritaire et unitaire du Département

 

Aidez nous, Aidez vous !

ADHÉREZ A UNION 93

                                                                                                                Le Président,

                                                                                             Dr T. GOMBEAUD

 

* CTS : Conseil Territoriale de Santé

** CPTS : Communauté Professionnelle Territoriale de Santé