Catégorie : Bulletins

2 5 août 2019

BULLETIN UNION 93 – AOÛT 2019

 

Avenir des retraites : Cela chauffe…

 

Cette fois c’est parti, nous savons maintenant quelles sont les intentions des décideurs concernant les retraites et particulièrement celles des médecins.

 

Petit rappel préalable

-Les médecins ont patiemment constitué des réserves (7 milliards d’euros) sur la retraite complémentaire (30 à 40% des retraites perçues) en prévision du choc démographique.( cotisation : 9.8% du revenu net).

-l’ASV (40 à 50% des retraites perçues) est la contrepartie de l’activité  en secteur I (cela entraîne la participation des caisses à la cotisation) (cotisation :1691€ pour le secteur I).

-le régime de base (20 à 30% des retraites) (cotisation : 8,23% des revenus).

-retraite moyenne des médecins :31 975€/an.

 

Quels sont les objectifs présentés

  • 1/ Sur le principe : égalité pour tous

un euro cotisé= le même revenu de retraite.
C’est donc la fin programmée des régimes particuliers ou spéciaux (mais aussi de la CARMF).

  • 2/ Concernant les cotisations

– Elles s’appuieraient sur les « revenus bruts » c’est-à-dire que la base de calcul se fera sur les revenus comprenant les cotisations !
– Son taux est de 28,94% jusqu’à 40 000€ puis de 12,94% jusqu’à 120 000€.
– S’y ajoute une cotisation de solidarité de 2,81% (non productrice de droits..) pour les hauts revenus : + de 120 000€).

  • 3/ Concernant l’ASV

Le système est équilibré du fait de la participation des caisses (2/3 pour le secteur I). C’est un acquis conventionnel qui est la condition au respect des tarifs secteur I. Toucher à l’ASV serait une remise en cause du respect des tarifs médicaux…

  • 4/ Concernant la retraite complémentaire

La récupération par le nouveau système, des réserves afin de combler le déficit abyssal des autres régimes constitue une provocation inacceptable. Il s’agit de 10% des revenus des professionnels ayant permis de constituer des réserves compte tenu de la démographie.

  • 5/ Cerise sur le gâteau; La gouvernance du nouveau système ne permettrait pas la participation des médecins ce qui laisse augurer des décisions particulièrement défavorables.

 

Il est donc très probable que le système des retraites des médecins va agoniser rapidement sauf en cas de mobilisation unitaire

NE LAISSONS PAS DÉTRUIRE NOTRE SYSTÈME DE RETRAITE
UNION 93 EST FAVORABLE A UNE RÉPONSE UNITAIRE DE TOUS LES MÉDECINS ET DE TOUS LES SYNDICATS DES SEPTEMBRE

 

Nous vous proposons donc une réunion à la Domus Medica, 2 rue adèle  93250 VILLEMOMBLE, le 10 Septembre à 20 hres 30,  pour discuter des moyens à mettre en oeuvre pour défendre la retraite des professionnels et participer à cette bataille fondamentale.

 

 

Rejoignez nous en adhérant à l’espace de liberté que représente UNION 93

 

Confraternellement,

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

Publié dans Actualités, Bulletins
24 juin 2019

BULLETIN AVRIL 2019

 

Les bons et les mauvais médecins

 

Avant, il y  avait les bons médecins :

Ceux qui étaient disponibles 24/24,

Ceux qui prenaient le temps d’écouter, de compatir d’accompagner, de prendre en charge dans tous les domaines,

Ceux qui appelaient leurs correspondants spécialistes pour leur proposer un dossier, voire qui passaient dire un mot à leur patient hospitalisé,

Et qui, pour finir avaient 500 personnes à leur enterrement

Mais ça, c’était avant…

 

Aujourd’hui  les bons médecins ce sont

Ceux qui sont correctement informatisés et mis à jour tous les mois,

Ceux qui sont reliés en temps réel avec leurs correspondants hospitaliers, ces derniers pouvant ainsi  leur proposer d’envoyer le patient aux urgences, «j’ai-plus-de-lit»

Ceux qui sont inscrits sur « doctolib », et qui n’ont de contact qu’électronique avec les confrères et les malades qui les consultent en fonction des délais ou des horaires de Rendez-Vous affichés , ainsi que de notations  aléatoires et qui, désormais, consultent à distance par internet.

Bien sur, ces bons médecins exercent en MSP*, dans une CPTS**, participent aux MMG*** et aux PTA****, vont aux FMC***** ou comptabilisent leur séances de formation à distance, ce qui leur permet d’augmenter leurs revenus à partir de forfaits, de primes, de prises en charges diverses et de plus en plus incompréhensibles..

Le modèle qu’on leur propose est de disposer « comme en Allemagne » d’une patientèle de plus de 3000 personnes dont ils ne peuvent se souvenir, ni du nom ni des conditions de vie… des patients consommateurs, de plus en plus exigeants, parfois agressifs, et qui, à leur décharge, ont des conditions de vie et de travail difficiles, parfois humiliantes, encadrés de petits ou de grands chefs méprisants, mais surtout qui sont atteints de poly-pathologies, majorées par l’âge et les conditions de vie.

 

Comment s’étonner alors des difficultés pour trouver un remplaçant à des conditions honorables, et à fortiori un successeur

Comment s’étonner des réticences à l’installation, mal compensées par les aides indiscutables des tutelles pour l’installation en zone fragile.

La loi santé arrive à son début d’application et ne va évidemment pas changer grand chose à nos problèmes quotidiens; Nous sommes les plus concernés et les plus à même de changer ces paradigmes ; Mais si nous restons isolés, rien n’est possible.

 

Venez discuter avec nous, intervenez dans ce débat et pour cela nous ouvrons une discussion sur ces thèmes cruciaux pour l’évolution de nos métiers

 

Rejoignez nous en adhérant à l’espace de liberté que représente UNION 93

 

Confraternellement,

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

*         MSP  : Maison de Santé Pluriprofessionnelle

**       CPTS : Communautés Professionnelles Territoriales de Santé

***     MMG : Maison Médicale de Garde

****   PTA : Plateforme Territoriale d’Appui

***** FMC : Formation Médicale Continue

Publié dans Actualités, Bulletins
2 avril 2019

BULLETIN AVRIL 2019

 

La loi  de santé est votée

Tout change ou rien ne change ??

 

Chers Confrères, Chers Amis,

 

Comme prévu, au-delà de la loi, ce sont les ordonnances et les décrets d’application qui fixeront les détails qui vont réguler la profession dans de brefs délais.

 

Je passe sur la fin du numerus clausus, symbole du bouleversement de la formation initiale des professionnels de santé

  • L’ensemble des études sera régionalisé.
  • Un premier cycle de formation en santé (et donc non spécifiquement médicale).
  • Un deuxième cycle qui sera en fait une évaluation de compétences pouvant être acquise par des non médecins.
  • Un troisième cycle dont la vocation sera de préparer une minorité à l’exercice hospitalier et spécifiquement régional pour les autres compensé par des statuts mixtes ville hôpital à définir…
  • Nouvelles compétences des infirmières, des pharmaciens etc… ils pourront vacciner, substituer, traiter (angines,cystites etc…).
  • Recertification obligatoire et périodique.
  • Les GHT* deviennent responsables de la situation sanitaires dans les territoires avec des projets territoriaux de santé (quelle place des médecins de ville et quel rôle de ces derniers dans les hôpitaux de proximité ???).
  • Création d’un espace numérique en santé.
  • Les  CPTS** (deux ou trois pour le 93) seront le seul cadre favorisé pour l’exercice médical.

 

Tous ces changements sont cruciaux, un bulletin ne peut suffire à les présenter tous  et nous organiserons en mai à la Domus Medica (rue Adèle) une présentation de cette loi mais déjà, il est évident qu’elle va profondément transformer notre activité (sans parler de nos retraites, également en question…).

 

Comme toujours seule l’activité syndicale permettra que notre voix soit entendue que les intérêts de nos patients qui se confondent de plus en plus avec les nôtres soient respectés !

 

En ces temps de rédaction de vos 2035.

 

Défiscalisez utile et

Adhérez à UNION 93

 

 

Confraternellement,

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

*      GHT  : Groupement Hospitalier de Territoire

**    CPTS : Communautés Professionnelles Territoriales de Santé

Publié dans Bulletins
1 mars 2019

BULLETIN FÉVRIER 2019

 

Chers Confrères, Chers Amis,

 

Les choses vont vite et l’avenir de nos cabinets et donc des médecins semble se présenter de façon «complexe…»

 

La loi à venir fait l’objet d’un simulacre de concertation ; les thèmes en sont cependant cruciaux :

Suppression du numerus clausus et des ECN, refonte de la carte hospitalière, recertification…

Le texte qui sera débattu à l’Assemblée en mars aura d’énormes répercussions. Mais il est parsemé de blancs et de flous,

Il faut par ailleurs s’inquiéter du recours massif aux ordonnances qui sera probablement utilisé…

 

Par ailleurs  la mise en place des CPTS * qu’on nous présente comme la panacée semble évoluer de façon inquiétante lors des négociations avec la Caisse.

Les CPTS ont été vidées de leur dimension interprofessionnelle et interdisciplinaire, les écartant de leurs objectifs initiaux essentiels, qui étaient de « renforcer les parcours de soins ».

Au fur et à mesure des négociations, nous constatons une déviance assez nette entre ce qu’était l’esprit des CPTS, et le cadre conventionnel proposé !

En effet limiter ces dispositifs aux seuls enjeux d’accès aux soins non programmés et d’accès au médecin traitant est inacceptable.

Ces missions socles, bien que légitimes, ne peuvent être des prérequis à la mise en place et au financement des CPTS.

Le risque, est de décourager les autres professionnels, en particulier les médecins spécialistes et les autres soignants dans leur implication dans la mise en place de ces nouvelles organisations des soins, organisations pourtant indispensables au virage ambulatoire.

 

C’est dans ce cadre que s’est déroulé le colloque qu’a organisé le CTS** samedi 16 février (cf discours d’ouverture du Dr GOMBEAUD).

Une centaine de personnes est venue discuter de l’ensemble de ces questions les interventions des élus départementaux et nationaux mais aussi des médecins, des paramédicaux des directions des hôpitaux sont venus enrichir le débat sur ces questions (cf l’intervention introductive que j’ai réalisée lors de ce cette réunion)

 

En bref et pour ceux qui n’étaient pas présents, il reste du travail à faire….

Nous ferons d’ici un mois, à la Domus Medica à Villemomble, un Compte rendu de cette réunion et des réformes en cours, vous y serez tous y invités.

 

Mais ne restez pas isolés dans vos cabinets en attendant ces « réformes »

Rejoignez Union 93  le syndicat majoritaire du Département

Adhérez si vous ne l’avez déjà fait à UNION 93

Utilisez l’adhésion par internet sur notre site sécurisé

Et venez participer à ces débats qui nous concernent tous !

 

Confraternellement,

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

 

*    CPTS : Communautés Professionnelles Territoriales de Santé

**    CTS : Conseil Territorial de Santé

Publié dans Bulletins
23 janvier 2019

BULLETIN FÉVRIER 2019

SAVE THE DATE

 

Chers Confrères, Chers Amis,

 

Notre pays a besoin de réformes, et les expressions en ont été multiples ces jours ci sur les ronds-points…..

Le système de santé fait partie des revendications et l’accessibilité aux soins est le problème le plus souvent soulevé

 

L’ensemble des médecins, et tout particulièrement les médecins libéraux, sont conscients qu’il leur incombe une responsabilité dans les territoires.

 

Mais si l’on peut accepter une  responsabilité collective, elle ne peut pas être individuelle, la solution passe par une réforme profonde du système de santé, une nouvelle organisation est indispensable afin de garantir une accessibilité aux soins au plus près du patient, dans tous les territoires.

 

Pour cela, il faut:

  • recentrer le système de santé sur la médecine de ville, et
  • mettre l’hôpital dans sa vraie mission, celle du recours et de l’excellence.

 

Le début (difficile) des négociations sur les CPTS* s’intègre dans ce débat:

Les CPTS* ne doivent pas être une fin mais  un moyen:

OUI pour les regroupements, pour les coordinations…

OUI pour des financements les facilitant

 

NON à un cadre réglementaire contraint

NON au fait de considérer ”l’exercice individuel comme une aberration”

NON au seul financement des logistiques au dépend des recettes directes des professionnels

 

Ces objectifs des tutelles ne serviraient qu’à entretenir des coquilles vides…

 

Seule l’action syndicale peut être efficace pour faire de ces CPTS* les outils d’une rénovation du système de santé

UNION 93 (CSMF et SML) a regroupé plus de 60% des voix aux dernières élections professionnelles.

 

UNION 93 est le syndicat le plus apte à participer à la mise en place prochaine des CPTS* dans le Département

 

Rejoignez UNION 93 !

Adhérez en utilisant le bulletin joint ou plus simplement par internet

 

 

 

SAVE THE DATE  

 

Toutes ces questions cruciales pour l’avenir du département de santé dans le 93 seront abordées lors du colloque du 16 Février 2019 (organise par le CTS** à l’hôpital d’Aulnay stationnement facile)

 

La participation des professionnels à ce colloque est indispensable.

La procédure et les horaires vous seront rapidement communiqués.

 

 

 

 

 

Confraternellement,

 

                                                                                                               Le Président,

 

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

 

 

 

*      CPTS : Communautés Professionnelles Territoriales de Santé

**     CTS : Conseil Territorial de Santé

Publié dans Bulletins, CTS
4 janvier 2019

BULLETIN JANVIER 2019

 

Chers Confrères, Chers Amis,

 

L’année qui débute s’ouvre sur des perspectives difficiles :

 

Entre les

  • difficultés au quotidien tel que l’agression majeure d’un confrère à Romainville il y a un mois
  • difficultés à moyen terme avec la désertification dans le 93 (malgré les aides à l’installation qui en limitent les dégâts), les concentrations hospitalières et les regroupements de cliniques
  • difficultés à long terme telles que problèmes liés à la réforme des retraites qui vont impacter particulièrement la CARMF,

Les mois à venir ne sont pas pavés de roses pour les professionnels….

 

Pourtant un certain nombre d’éléments permettent de ne pas céder au pessimisme ambiant

Les relations entre les syndicats et les tutelles Départementales s’améliorent :

  • la participation récente d’UNION 93 aux réunions conventionnelles du 93 ouvre des perspectives intéressantes concernant nos activités quotidiennes
  • la création de maisons médicales se développe dans le 93 permettant à la fois le redémarrage des perspectives d’associations/installations et la sécurisation de l’activité*
  • le renforcement de l’influence d’UNION 93 est évident :

Nous préparons par ex avec le CTS** un colloque pour le troisième samedi de février sur l’offre hospitalière publique et privée dans le 93 et ses conséquences sur l’évolution de la relation ville hôpital ***

Nous reviendrons sur le contenu de ce colloque dans les semaines à venir

 

Au total tout cela positionne le syndicat majoritaire du 93 en pole position et tous ces éléments nous invitent à élargir notre réflexion sur l’ensemble de ces sujets

La participation des médecins du 93 à cette réflexion est donc indispensable

 

Venez en discuter ensemble et pour cela adhérez dès aujourd’hui à UNION 93 ****

Utilisez le site internet du syndicat comme la possibilité d’une tribune  pour ces sujets vous concernant

 

ET BONNE ANNÉE A TOUS

 

 

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

*      N’hésitez pas à nous contacter si vous avez un projet de ce type même s’il est à son début

**     CTS : Conseil Territorial de Santé

***   Réservez cette matinée du Samedi 16 Février 2019

**** Cf bulletin d’adhésion en PJ ou par internet sur un site sécurisé

Publié dans Bulletins