Catégorie : Actualités

24 juin 2019

BULLETIN AVRIL 2019

 

Les bons et les mauvais médecins

 

Avant, il y  avait les bons médecins :

Ceux qui étaient disponibles 24/24,

Ceux qui prenaient le temps d’écouter, de compatir d’accompagner, de prendre en charge dans tous les domaines,

Ceux qui appelaient leurs correspondants spécialistes pour leur proposer un dossier, voire qui passaient dire un mot à leur patient hospitalisé,

Et qui, pour finir avaient 500 personnes à leur enterrement

Mais ça, c’était avant…

 

Aujourd’hui  les bons médecins ce sont

Ceux qui sont correctement informatisés et mis à jour tous les mois,

Ceux qui sont reliés en temps réel avec leurs correspondants hospitaliers, ces derniers pouvant ainsi  leur proposer d’envoyer le patient aux urgences, «j’ai-plus-de-lit»

Ceux qui sont inscrits sur « doctolib », et qui n’ont de contact qu’électronique avec les confrères et les malades qui les consultent en fonction des délais ou des horaires de Rendez-Vous affichés , ainsi que de notations  aléatoires et qui, désormais, consultent à distance par internet.

Bien sur, ces bons médecins exercent en MSP*, dans une CPTS**, participent aux MMG*** et aux PTA****, vont aux FMC***** ou comptabilisent leur séances de formation à distance, ce qui leur permet d’augmenter leurs revenus à partir de forfaits, de primes, de prises en charges diverses et de plus en plus incompréhensibles..

Le modèle qu’on leur propose est de disposer « comme en Allemagne » d’une patientèle de plus de 3000 personnes dont ils ne peuvent se souvenir, ni du nom ni des conditions de vie… des patients consommateurs, de plus en plus exigeants, parfois agressifs, et qui, à leur décharge, ont des conditions de vie et de travail difficiles, parfois humiliantes, encadrés de petits ou de grands chefs méprisants, mais surtout qui sont atteints de poly-pathologies, majorées par l’âge et les conditions de vie.

 

Comment s’étonner alors des difficultés pour trouver un remplaçant à des conditions honorables, et à fortiori un successeur

Comment s’étonner des réticences à l’installation, mal compensées par les aides indiscutables des tutelles pour l’installation en zone fragile.

La loi santé arrive à son début d’application et ne va évidemment pas changer grand chose à nos problèmes quotidiens; Nous sommes les plus concernés et les plus à même de changer ces paradigmes ; Mais si nous restons isolés, rien n’est possible.

 

Venez discuter avec nous, intervenez dans ce débat et pour cela nous ouvrons une discussion sur ces thèmes cruciaux pour l’évolution de nos métiers

 

Rejoignez nous en adhérant à l’espace de liberté que représente UNION 93

 

Confraternellement,

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

*         MSP  : Maison de Santé Pluriprofessionnelle

**       CPTS : Communautés Professionnelles Territoriales de Santé

***     MMG : Maison Médicale de Garde

****   PTA : Plateforme Territoriale d’Appui

***** FMC : Formation Médicale Continue

Publié dans Actualités, Bulletins
3 juin 2019

Chers confrères, chers amis,

 

UNION 93 organise une séance d’information et de discussion sur les nouveaux modes d’exercice et les moyens offerts par les tutelles pour les favoriser

 

Jeudi 6 Juin 2019

de  20 hres à  22hre30

Domus Médica 2 rue Adèle – Villemomble

 

Programme 

  • 1/ Quelle place pour les libéraux en Seine Saint Denis ?  – ( 20 hres / 21hres30)

– Les CPTS

– Les MSP

– Les nouvelles installations des libéraux

en ville?

en clinique?

en hôpital public ?

intérêt des assistants médicaux?

– Place des cabinets libéraux : est ce vraiment un combat perdu???

– Assistants médicaux  une opportunité ?

– Nouveaux modes d’exercice  Risques et enjeux (financiers, éthiques etc )

 

  • 2/ Discussion – (21hres 30 /22hres 30)

 

Très amicalement,

                                                            Le Président,

                                                        Dr T. GOMBEAUD

Publié dans Actualités, Nos actions
25 avril 2019

Le 20 Septembre 2019 :

Pathologies inflammatoires rhumatismales (RIC) – Maladies Auto-immunes .

 

Présentation

Les pathologies rhumatismales ont connues 2 révolutions : le traitement par le méthotrexate dans les années 90 et le traitement par les biothérapies dans les années 2000 qui visent les cibles moléculaires, ici les cytokines, et particulièrement le TNF, agent central de l’inflammation et de la destruction articulaire.

Comment fonctionnent ces biothérapies et notamment les anti-TNF ?
Quelles sont les indications et contre-indications dans la polyarthrite rhumatoïde (PR), spondylarthrites, les rhumatismes psoriasiques, l’arthrite juvénile en pédiatrie…
Quelles sont les précautions d’usage pour le méthotrexate et les anti-TNF ?
Quelle surveillance clinique et biologique particulièrement chez les plus âgées ?

Objectifs de la formation : 

A la fin de la formation, le participant devra être capable de :

1.    Lister les critères de sévérité d’un rhumatisme inflammatoire nécessitant un avis spécialisé rapide ou urgent
2.    Assurer le suivi thérapeutique d’un rhumatisme inflammatoire chronique sous biothérapies et prévenir leurs effets secondaires
3.    Prévenir les complications en particulier de l’ostéoporose cortisonique et des maladies cardiovasculaires dans les rhumatismes inflammatoires chroniques
4.    Aider le patient à comprendre et accepter sa maladie (stratégies de coping)

 

Pour vous inscrire :

  • Pathologies inflammatoires rhumatismales (RIC)

Vendredi 20 Septembre 2019 – Journée 9H00-17H30

Adresse : 2 Rue Adèle – 93250 Villemomble

Expert(s) : 
-Pr Olivier FAIN – Médecine interne – Hôpital Saint Antoine ( Hôpitaux Universitaires de l’Est Parisien)

Organisateur(s) :
– Dr Guislain RUELLAND – Médecin généraliste à Livry Gargan (93)

Toutes spécialités

Référence action : 11871900025  – Session N°1

Lien internet : https://www.evolutisdpc.fr/fiche_formation,7214

Coût du programme ANDPC : 980 €         Indemnisation médecin : 315 €

 

Modalités d’inscription aux programmes DPC :

  1. Vous connecter à votre espace personnel sur le site www.mondpc.fr à l’aide de votre identifiant et votre mot de passe*
  2. Indiquer la Référence Action communiquée ci-dessus, dans la rubrique « Recherche actions » et cliquer sur « Rechercher »
  3. Cliquer sur Détail Action de DPC en haut à droite de la page
  4. Descendre en bas de page et cliquer sur le bouton « S’inscrire » à la session correspondante.
  5. Cliquer sur « Valider« 

 

Dès cette démarche réalisée, vous serez PRE-inscrit et recevrez un message de notre organisme de formation vous invitant à compléter votre dossier d’inscription (feuille de soins barrée, chèque d’adhésion de 30€ et chèque de caution de 230€ à l’ordre de notre association ACFM ou FORMUNOF).

Une fois l’action confirmée, vous recevez, par email, une convocation contenant notamment les horaires et le programme détaillé.

A l’issue de cette action de formation, une attestation de participation DPC ainsi qu’une facture d’adhésion vous seront adressées.