Catégorie : Actualités

22 avril 2020

BULLETIN UNION 93 – 15 AVRIL 2020

Machiavel et les princes qui nous gouvernent

 

Machiavel a fini sa vie à Florence pendant l’épidémie de peste en 1527.

Il décrit (presqu’en touriste) l’état de la cité  et de ses habitants, l’impuissance des maîtres de la ville à contrôler l’extension du drame, la fuite des élites en dehors de la ville.  Il va sans doute mourir de la peste quelques semaines plus tard.

Il résume en fait une situation qui, quoi que nettement plus dramatique que la nôtre, témoigne de la permanence des difficultés à gouverner en période de crise en l’occurrence sanitaire.

Moins de 10% de la population du pays a, selon l’institut Pasteur, été en contact avec le COVID (merci au confinement) mais par contre cela veut dire que la crise va se poursuivre que nous allons continuer de payer encore longtemps les choix (les non-choix?) faits en février et en mars derniers.

Le désarroi reste d’ailleurs entier au sommet de l’Etat (cf les discours croisés du Président et de son Premier ministre).

Par exemple, notre collègue Delfraissy président du Conseil Scientifique censé conseiller le Président, nous a bien expliqué qu’il ne voyait pas l’intérêt que ses petits enfants retournent à l’école le 11 Mai.

Il faut dire qu’ils n’habitent sans doute pas dans le 93 !

Nous n’avons donc pas fini de voir des patients infectés.

Aujourd’hui la priorité est clairement de protéger les professionnels : La fourniture au compte goutte des masques, la non fourniture de sur-blouse et de visières, constitue la cause du drame que vivent les professionnels dans ce Département. La mort  de collègues,  les séjours de une à quatre semaines à l’hôpital pour ceux qui s’en sont sortis, la situation dans les Ephad, sont la confirmation que « le meilleur système de santé du monde » détruit par trente ans de réformes à visée purement comptables était un mirage, un miroir aux alouettes pour enfants.

Pourtant face aux très probables attaques à venir contre notre mode de fonctionnement, la profession va être tenue à une vigilance continue.

 

UNION 93  appelle les professionnels de ville qui de leur côté n’ont rien à se reprocher

  • d’une part à poursuivre quand ils le peuvent une activité la plus normale possible
  • d’autre part à se préparer à une bataille syndicale qui sera ardue pour sauver notre système de santé

 

 

Les médecins ont été exemplaires dans ce désastre

Ils n’accepteront pas d’en payer le prix.

 

 

ADHÉREZ A UNION 93

 

 

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

Publié dans Actualités, Bulletins
3 16 avril 2020

BULLETIN UNION 93 – 15 AVRIL 2020

Chers amis, Chers Confrères,

 

Nous gagnerons, bien sur, cette bataille contre le covid !

Et cela se fera grâce à l’action de chacun d’entre nous…

Sortant moi même de 10 jours d’hospitalisation à Avicenne pour Covid, je puis témoigner que le dévouement et les compétences de nos collègues hospitaliers peuvent se comparer, sans problème, avec l’extraordinaire travail qu’assurent les libéraux en ville qui continuent (comme tous les soignants) à avoir une activité malgré les carences matérielles qui nous accablent (masques, lunettes etc…).

Les tutelles ne nous ont jamais vraiment aidé dans la prise en charge de nos patients et ont accentué la désertification des cabinets, cependant en partie compensée par l’organisation des téléconsultation.

Actuellement elles cherchent à établir des plannings de sortie d’hôpital en lien avec les médecins traitants.

Pourquoi pas, si les tutelles arrivent enfin à nous équiper en systèmes de protection !!

 

Par ailleurs la réouverture programmée des écoles et crèches mi mai,  semble scientifiquement pour le moins risquée et sa motivation semble surtout être de remettre au boulot les parents…

 

Tout cela semble peu réfléchi et sans reprendre toute l’histoire (dramatique) de la gestion du COVID en France, nous continuons de croire que nous sommes face à l’application d’un plan imaginé au jour le jour et d’un flou artistique bien risqué ….

 

Certes rien n’est facile dans cette affaire et nous ne prétendons pas avoir la solution universelle, mais les incohérences passées restent au passif de cette administration et ce sont les soignants qui payent le prix fort.

Nous n’avons d’ailleurs toujours pas le chiffre de nos confrères rendus malades dans le cadre de leur exercice, pas plus que le chiffre de ceux qui sont décédés !

 

Quelle honte pour nos tutelles de ne pas pouvoir (vouloir ?) nous donner ces chiffres actualisés !

 

En attendant, avant comme après les hospitalisations, tout repose sur les professionnels de ville.

 

 

Bon courage à tous

 

 

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

Publié dans Actualités, Bulletins
1 31 mars 2020

BULLETIN UNION 93 – AVRIL 2020

Chers amis, Chers Confrères,

 

Nous arrivons maintenant dans la phase active de l’épidémie qui était prévue.

Nombreux sont, parmi nous, ceux qui ont, pendant leur exercice, déjà croisé la route du COVID et qui en ressentent personnellement les effets.

Il est trop tôt pour se plaindre car nous faisons notre métier, ce pourquoi nous nous sommes lancés dans cette passion, ce pourquoi nous avons été formés.

C’est la rage au cœur qu’il faut maintenant se battre, prendre en charge les patients, les rassurer les orienter au mieux des possibilités.

Il faut pourtant ravaler notre colère !

 

De partout dans le Département des initiatives sont lancées pour faciliter ces prises en charges : consultations avancées, implication  des établissements privés, liens avec les hôpitaux, mobilisation individuelle ou collective des professionnels…

C’est l’ensemble de ces initiatives qui permettra de limiter les dégâts !

 

La tutelle ne nous aide pas beaucoup, le manque de matériels de protection qui témoigne du caractère d’impréparation totale de nos autorités depuis trois mois est dramatique ;

Il paraît que cela va s’arranger ? Attendons de voir….

La France va peut être se retrouver en queue du peloton Européen  dans la protection sanitaire de sa population.

 

Cependant les professionnels de ville seront bien sur  ceux vers qui, la population cherchera appui et soutien.

 

Les professionnels de santé seront au Rendez-Vous !

Tenez nous informés des initiatives qui sont prises dans votre secteur.

Racontez nous comment vous ressentez ce qui  arrive à vos patients et à vous même, comment vous vivez les consultations téléphoniques ou à distance, …

Le site internet peut être une source d’information pour vous et pour les confrères …

 

 

Courage à tous

Protégez vous !

 

 

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

 

 

Publié dans Actualités
1 16 mars 2020

COVID 19      ANNÉE ZERO !

(surtout pour les médecins… )

 

Cette fois nous y sommes !!

Nos responsables ont pris la mesure de l’épidémie et on ferme la boutique !

 

Ils ne cessent depuis quelques jours de dire que désormais nous sommes (nous   médecins) au centre de la bataille et que nous avons les moyens de la gagner.

Pour l’instant nous n’avons rien vu en dehors d’une indemnisation qui ne paiera même pas notre  secrétaire en cas de confinement et d’une cinquantaine de masques parfois périmés, par professionnel.

 

Les structures hospitalières sont évidemment débordées et on ne rattrape pas comme cela trente ans de restrictions, de contractions, de contingentements, de pressions sur les coûts qui se traduisent par  la mise à genoux des structures de soins publiques comme privées

 

Le président nous explique que la sécu et l’état   providence sont des trésors à sauvegarder : quelles fadaises !…

 

Quand on voit ce qu’il fait des retraites et notamment des nôtres…

 

Le moment n’est pas encore venu de faire le compte de ceux qui parmi les personnels de santé vont rester sur le carreau mais pour l’instant s’il estime que c’est aux professionnels de ville d’assumer la charge de première ligne, il faut qu’il agisse pour que les moyens minimaux nous soient donnés sans compter.

 

Nous en sommes loin !!

Bon courage à tous car tout cela ne fait que commencer, en effet, nous sommes loin du pic épidémique prévu au mieux, dans 3 à 5 semaines…

 

Sur le plan pratique, vous trouverez ci-dessous des fiches concrètes réalisées par l’URPS :

 

Réagissez à ce bulletin …

N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions et expériences

 

ADHÉREZ A UNION 93

 

 

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

Publié dans Actualités, Coronavirus
1 9 mars 2020

BULLETIN UNION 93 – MARS 2020

Covid19

Les médecins de ville en première ligne ou la dernière roue du carrosse ?

 

L’évolution de l’épidémie telle qu’elle est décrite par le ministère rend envisageable un pic épidémique dans six ou huit semaines (« pic » dont on ne peut, à priori, estimer la durée… Les autorités chinoises pour ce que l’on en sait n’ont toujours pas levé le blocus de la zone de démarrage de la propagation depuis deux mois !)

 

Il apparaît comme probable que l’explosion prévisible du nombre de cas va rendre la situation dans les cabinets de plus en plus complexe d’autant plus que le SAMU centre 15 a de plus en plus de difficultés à réguler dans de bonnes conditions les appels des patients affolés

Il n’y a actuellement pas de lien ville hôpital qui permette une coordination réelle des activités.

La tutelle confond (mais on en a l’habitude ..) coopération ville hôpital et simple transmission électronique d’ informations de l’hôpital vers la ville…

Certes nous recevons ces informations mais sans réel moyen de modifier nos attitudes face au problème posé. La dotation de 50 masques par les pharmacies (si elle n’est pas totalement ridicule) est sans rapport avec l’importance réelle des besoins!

 

Les confrères qui sont en première ligne notamment au domicile prennent de plus en plus de risques sans aucune garantie ou sécurité qui leur permette de travailler sereinement

Cela d’autant plus que nous sommes théoriquement en stade II mais agissons de plus en plus fréquemment comme si nous étions en stade III…

Nous recevons d’ailleurs à UNION 93 des indications alarmistes des collègues impliqués dans la permanence des soins dans le Département.

 

S’il peut être « rassurant » de constater que la tutelle nous considère désormais comme étant en première ligne (ce qui a, depuis bien longtemps, été le cas en terme de santé publique), il est désormais impératif que cette « considération » soit élargie à l’ensemble de nos activités

A titre d’exemple, une consœur actuellement hospitalisée vient de démarrer une tuberculose pulmonaire sévère à l’évidence acquise durant son exercice professionnel en ville, mais de quelle protection sociale ou économique peut elle bénéficier ???

Concernant le Covid19 les indemnités prévues par la CPAM sont de 112 €/jr avec 3 jours de carence : On se moque du monde…

 

Il va falloir que les tutelles choisissent !!

Veulent elles vraiment travailler avec nous ou se contenter d’un simple partage d’informations sur la situation qui certes sont intéressantes, mais dénuées de consistance pratique ??

 

UNION 93 continuera d’essayer à la fois de vous informer et d’expliquer comment nous voyons la situation

Réagissez à nos bulletins

ADHÉREZ A UNION 93

 

 

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

 

*la concertation va débuter dans les mois qui viennent

 

Publié dans Actualités
2 10 février 2020

Les fossoyeurs de la retraite des médecins

 

Le Docteur Thierry Lardenois, Président de la CARMF, a mis en ligne un article qui traduit exactement les inquiétudes d’UNION 93 que nous avions développés lors de la rencontre que nous avions réalisé à la DOMUS MEDICA le 10 Septembre 2019.

 

Manifestement  les négociations en cours n’ont pas (pour l’instant) fait bouger les tutelles d’un millimètre. Nous invitons chaque médecin du département à prendre connaissance de ce texte particulièrement éclairant sur les années à venir. Il reste une petite chance de faire bouger le gouvernement sur ces thèmes cruciaux. La mobilisation des médecins est encore possible !

Faites nous parvenir vos réactions en commentant ce texte !

 

CARMF : Le régime universel l’est-il encore ?

 

 

Publié dans Actualités, Non classé