BULLETIN UNION 93 N°64 – 15 AVRIL 2020

3 16 avril 2020

BULLETIN UNION 93 – 15 AVRIL 2020

Chers amis, Chers Confrères,

 

Nous gagnerons, bien sur, cette bataille contre le covid !

Et cela se fera grâce à l’action de chacun d’entre nous…

Sortant moi même de 10 jours d’hospitalisation à Avicenne pour Covid, je puis témoigner que le dévouement et les compétences de nos collègues hospitaliers peuvent se comparer, sans problème, avec l’extraordinaire travail qu’assurent les libéraux en ville qui continuent (comme tous les soignants) à avoir une activité malgré les carences matérielles qui nous accablent (masques, lunettes etc…).

Les tutelles ne nous ont jamais vraiment aidé dans la prise en charge de nos patients et ont accentué la désertification des cabinets, cependant en partie compensée par l’organisation des téléconsultation.

Actuellement elles cherchent à établir des plannings de sortie d’hôpital en lien avec les médecins traitants.

Pourquoi pas, si les tutelles arrivent enfin à nous équiper en systèmes de protection !!

 

Par ailleurs la réouverture programmée des écoles et crèches mi mai,  semble scientifiquement pour le moins risquée et sa motivation semble surtout être de remettre au boulot les parents…

 

Tout cela semble peu réfléchi et sans reprendre toute l’histoire (dramatique) de la gestion du COVID en France, nous continuons de croire que nous sommes face à l’application d’un plan imaginé au jour le jour et d’un flou artistique bien risqué ….

 

Certes rien n’est facile dans cette affaire et nous ne prétendons pas avoir la solution universelle, mais les incohérences passées restent au passif de cette administration et ce sont les soignants qui payent le prix fort.

Nous n’avons d’ailleurs toujours pas le chiffre de nos confrères rendus malades dans le cadre de leur exercice, pas plus que le chiffre de ceux qui sont décédés !

 

Quelle honte pour nos tutelles de ne pas pouvoir (vouloir ?) nous donner ces chiffres actualisés !

 

En attendant, avant comme après les hospitalisations, tout repose sur les professionnels de ville.

 

 

Bon courage à tous

 

 

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

Publié dans Actualités, Bulletins
Comments (3)
LE NAOUR2020 April 16Reply
Monsieur GOMBEAUD J apprends aujourd hui par l intermediaire d une patiente commune que vous avez ete malade , atteint par le covid assez serieusement pour devoir etre arrete et hospitalise . Heureusement votre mail d union 93 semble rassurant sur votre etat de sante actuel . Je vous souhaite donc sincerement un prompt retablissement , meme s il arrive a mon grand regret un peu tard , n etant pas au courant avant . J'ai appris aussi qu a romainville d autres de mes confreres MG ont ete atteints . Dur Dur !!!! Sans compter ce que j appellerais , et je pese mes mots : UN VERITABLE BORDEL SANITAIRE actuel . Patients de ville ne consultant plus et terrorises .Materiel non ou peu delivre . Laboratoires locaux dans l impossibilite de tester les patients faute de protection . Video conferences par youtube de l ARS totalement inutiles faute de renseignements pertinents . Et j en passe .... J ai par ailleurs recu les messages de l ARS nous demandant de prendre en charge des covid en ville post hospitalisation ? J ai renvoye un mail de demande de renseignements annexes pour lequel je n ai toujours pas de reponse . Je leur ai demande en l occurence , et entre autres choses , si dans ce cas , nous serions purement benevoles ( donc sans aucune remunerations au prix de risques malgre tout averes ) ou sinon , comment facturer les actes ambulatoires ( en ald hors liste par exemple ou comme d habitude en MG liberale ? ) ALLEZ AU COMBAT : PAS DE SOUCIS ( je suis au cabinet comme d habitude depuis le debut de la crise recevant les patients covid et autres ? je pourrais prendre en charge des covid + sortant d hospi cela fait parti du metier ) MAIS AVEC UN MINIMUM D ARMES ( materiel : masques , gants au moins et logistique precise ) ET RETRIBUTIONS APPROPRIEES . Nous aussi sommes de petites PME . LES HOSPITALIERS AURONT QUELQUES EMOLUMENTS SUPPLEMENTAIRES ET TOUCHENT LEURS SALAIRES ; IL SERAIT DONC LOGIQUE QUE NOUS AUSSI SOYONS PAYES COMPTE TENU DES RISQUES ET ENJEUX FINANCIERS POUR NOS CABINETS MEDICAUX . Sinceres salutations . Esperant vous revoir en chair et en os bientot ? et EN PLEINE FORME tous deux . DR LE NAOUR sandrine MG romainville
Union 932020 April 16Reply
Merci de votre commentaire qui résume la quasi-totalité des informations reçues de nos collègues.
Dony Jean-Pierre2020 April 16Reply
Très cher confrèreVotre discours sur le plan sanitaire est tout à fait approprié. Votre discours sur le plan politique,social et économique exprime des allusions parfaitement judicieuses mais n'est- il pas largement en dessous de la réalité? Bon courage pour votre convalescence Bien confraternellement.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.