BULLETIN UNION 93 N°59 – OCTOBRE 2019

8 21 octobre 2019

BULLETIN UNION 93 – OCTOBRE 2019

 

« Usque tandem catilina abutere patientia nostra »* disait Ciceron au roi de Carthage et cela s’est mal fini pour Carthage `

*Jusqu’où Catilina, abuseras tu de notre patience !

 

Aujourd’hui c’est la patience des professionnels qui est à bout !

La situation de la profession concernant les médecins dans le 93 s’aggrave en effet chaque jour et devient catastrophique

 

La part des dermato âgés de plus de 60 ANS dépasse 70%

78% pour les neurologues

70% pour les ophtalmos

60% pour les gastro et les gynécos !

et tout à l’avenant…

 

De surcroît la moitié (soit 30 à 40%) des chiffres  cités  pour ces spécialistes se retrouvent pour leur part  au dessus de 65 ans.
Ces chiffres se recoupent avec ceux des spécialistes en médecine générale.

 

Les solutions sont pourtant évidentes (cf les propositions récentes de l’URPS)

  • 1- Mettre en place une série d’avantages pour ceux qui parmi nous pourraient poursuivre leurs activités (baisse ponctuelles des cotisations, aides au secrétariat etc…)
  • 2- Mettre  en place des équipes de soins spécialisés afin de faciliter la coordination MG/SPE
  • 3- Accélérer la mise en place d’outils numériques permettant aux MG de disposer de possibilités de RV à court délai (48 hres ?)
  • 4- Modéliser et financer les assistants médicaux
  • 5- Investir dans l’installation des jeunes à partir de l’expression de leurs besoins organisationnels en facilitant notamment leur accès à des locaux aux normes, confortables pour un exercice médical de qualité : Sécuriser leurs parcours dans les établissements de soins
  • 6- Former des médecins, dans nos universités, en nombre suffisant et développer les stages en médecine libérale au cours de la formation.
  • 7 -Faciliter les remplacements au lieu d’y mettre des obstacles comme encore très récemment

Les tutelles sont pour l’essentiel dans une démarche contraire

 

Ces orientations générales sont une part importante de la solution face au désert médical qui s’aggrave dans notre département

 

Elles sont portés par UNION 93

Aidez nous à avancer dans cette direction

Participez à ce débat en commentant ces propositions et indiquez dans vos commentaires celles des solutions  qui vous semblent prioritaires.

 

Adhérez à UNION 93

 

 

Publié dans Actualités, Bulletins
Comments (8)
hammoud2019 October 23Reply
je me doutais bien que la premiere mesure réclamée serait des avantages pour les seniors afin qu'il poursuivent ad eternam leur activité.
un petit conseil monsieur le docteur syndiqué, ne pas confondre intérêt personnel et intérêt collectif, sinon le conflit d'intérêt n'est pas loin. c'est juste un conseil mais un peu aussi une remarque
Dr T. GOMBEAUD2019 October 24Reply
Je vous rassure cher confrère
1/ Ces propositions sont celles de l'URPS et non les miennes (comme d'ailleurs indiqué dans le bulletin)
2/ Je vous confirme par ailleurs les éléments indiqués dans ce bulletin qui concernent les étudiants , les jeunes installés, les remplacements et plus généralement la totalité des professionnels, Comme vous n'en parlez pas je suppose que vous y êtes favorable et je vous en remercie
3/ Seuls les syndicats permettront de sauver l'essentiel de ce qui fait notre profession commune et quelle que soit votre orientation je vous conseille d'adhérer à celui qui vous parait le plus proche de vos préoccupations si vous désirez avoir un poids dans les réflexions en cours...
Enjaume2019 October 23Reply
Les dossiers MDPH devraient être remplis par les pharmaciens !
Dr G. RUELLAND2019 October 24Reply
Cher confrère,
Je comprends votre lassitude à remplir des dossiers MDPH chronophage et non rémunéré. Le fait de les confier à nos collègues pharmaciens ne réglera absolument pas le problème. Il faut demander aux tutelles un codage pour ce travail fastidieux et indispensable pour nos patients.
Mansour JP2019 October 27Reply
En Allemagne un seul syndicat pour les médecins ce qui leur donne un poids énorme dans toutes les négociations et une grande distorsion de revenus par rapport aux médecins français. Cs à 30€ pour le secteur 1 c’est ridicule et non motivant pour un jeune qui veut s’installer En France un éclatement du syndicalisme médical qui fait le bonheur des tutelles. Commençons déjà par s’unir au delà des égos et des ambitions personnelles et nous pourrons imposer nos revendications.
Enfin une politique systématique en faveur du public quelle que soit la couleur au pouvoir ne motive pas l’installation en libéral. Macron ne fait pas mieux que les autres Enfin les syndicats ont été totalement absents lors de la réorganisation de la Radiotherapie dans le 93 et aucun mouvement syndical ne s’est élevé contre la fermeture du centre de la roseraie qui en 2015 avait le parc technique le plus moderne avec un investissement de 4,5 M€ entièrement privé. Aujourd’hui 60% des cancers sont pris en charge hors département Et il faut noter que beaucoup de libéraux dont des responsables syndicaux et non des moindres (suivez mon regard...) adressent tous leurs patients à Paris. Alors de beaux discours mais quand passerez vous aux actes pour être crédibles. En bref le syndicalisme médical est bien ridicule et non crédible surtout dans le 93.
Dr T. GOMBEAUD2019 October 29Reply
Il est sur qu'un syndicat unique serait idéal, mais pour l'instant on ne peut pas rêver ...
Union 93 qui rassemble + de 70% des voix des spécialités cliniques y compris les MG aux élections professionnelles pourrait être un modèle de rassemblement syndical en IDF. Ce n'est malheureusement pas encore le cas...
Vous évoquez à titre d'exemple, le refus du projet de Radiothérapie de la Roseraie en 2015. J'avoue volontiers ne pas avoir compris (comme vous d'ailleurs) les motivations de l'ARS dans ce choix malgré mes demandes d'explications à Claude EVIN auxquelles il n'a pas donné suite à l'époque... Vous savez parfaitement que le syndicat n'a pas été indifférent à ce problème mais insuffisamment puissant pour porter une voix qui puisse être entendue!!
Quand aux choix individuels de tel ou tel professionnel sur ses correspondants il est paradoxal d'attribuer à un seul praticien un rôle au delà du marginal dans l'orientation de 60% des patients du 93 atteints de cancer, ce chiffre nécessitant prioritairement une réflexion renouvelée des établissements privés (comme publics d'ailleurs) du Département pour espérer l'inverser ...
A titre d'exemple, pourquoi les femmes du 93 porteuses d'un cancer du sein choisissent elles massivement une prise en charge à l'institut Curie???
Ne pas se poser la question de façon globale c'est s'aveugler...


Enfin, il n'est pas possible de regretter l'éclatement du syndicalisme médical et de ne pas s'y impliquer!
TG
Grunberg Philippe2019 October 28Reply
Développer les stages ne dépend pas des tutelles mais des médecins. Le rôle d'un syndicat est d'inciter les adhérents à accueillir des externes et des internes et à convaincre les tutelles de favoriser les formations pédagogiques dans le cadre du DPC. Conflit d'intérêt : MSU, président du collège des généralistes enseignants de Bobigny et référent formation du CNGE. Ph Grunberg
Dr T. GOMBEAUD2019 October 29Reply
Merci cher confrère de votre commentaire
Je peux vous fournir trois éléments de réponse
- Nous avons actuellement de 20 à 30 internes qui participent régulièrement aux formations que nous organisons avec le soutien des professionnels du Département dans le cadre du DPC ou de façon plus souple pour nos formations du jeudi qui sont également ouvertes à tous (cf les programmes et les dates sur le site internet d'UNION 93).
UNION 93 est un des rares syndicats Départementaux à avoir son propre système d'organisation de la FMC qui s'adresse à la fois aux internes et aux médecins installé
- Les tutelles quelles qu'elles soient, portent une lourde responsabilité dans les difficultés de la FMC (retard des rémunérations des médecins accueillant les internes, refus de mettre au choix des internes des postes en ville validant les stages de spécialité etc...).
-L'URPS a mis en place un système de prise de contact des externes avec la vie libérale appelé "deux jours en libéral" qui fonctionne correctement (plus de 300 externes y ont participé en 2018) et j'ai rencontré à ce titre,, il y a 15 jours les délégués des externes de 3 universités (Paris V, VII et XII) pour augmenter la diffusion de ce projet.
Nous sommes prêts, bien entendu à en discuter avec vous dés que vous le jugerez utile.
TG

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.