BULLETIN UNION 93 N°67 – FIN MAI 2020

2 27 mai 2020

BULLETIN UNION 93 – FIN MAI 2020

SEGUR DE LA SANTE
AVEC OU SANS LES PROFESSIONNELS DE VILLE ???

 

 

Le drame absolu qui a été le fait de l’épidemie de SARS COV2 particulièrement dans le 93 a-t-il vraiment été analysé par les tutelles ???

 

Comment décrire en effet la gouvernance des tutelles dans cette histoire :

  •  Il n’y a pas de masques donc on n’en a pas besoin….
  •  Il n’y a plus de tests donc on peut s’en passer etc…

 

Au-delà même de ces erreurs passées qui ont conduit à des mensonges puis à des drames, la mise en place de ce « Ségur » se présente bien mal.

 

Refinancer l’hôpital c’est évidemment indispensable, le faire en conditionnant cette aide à des réformes structurelles leur imposant une rationalisation économique* c’est se mordre la queue et, à ma connaissance, cela fait mal..
Déclarer comme E Philippe que « les règles de gouvernance pendant la crise n’ont pas créé de difficultés et que les problèmes résultent de difficultés dans le mode de management » parait hors sol à la majorité des collègues qui se sont impliqués dans cette bataille en ville comme à l’hôpital.

 

Recréer un lien ville-hôpital en passant par la voie unique des CPTS, dont la structuration accélérée n’a littéralement aucun sens pour la majorité des professionnels de ville, qui voient bien que les libéraux n’ont que des chances réduites d’y avoir une influence déterminante**, nous parait être prioritaire mais va nécessite la participation de la totalité des professionnels. Par ailleurs, la disparition des attachés des hôpitaux a joué un rôle déterminant dans le fait que la seule porte entre la ville et l’hôpital reste celle des urgences !

 

Conclure enfin comme le fait Edouard PHILIPPE que « la crise exige de changer de rythme mais pas de changer de cap » *** nous laisse abasourdis !

 

Que reste-t-il comme objectif aux professionnels :
– Garder la confiance de nos patients et donc
– Limiter au maximum la surveillance électronique qu’on nous propose (avant de nous l’imposer) aux seuls cas qui représenteraient un danger majeur de santé publique
– Participer à ce débat en nous proposant des commentaires à nos bulletins
– Rejoindre UNION 93 pour être présent à l’Assemblée Générale prévue à la rentrée et peser localement sur l’application territoriale des mesures à venir

 

ADHÉREZ A UNION 93

 

 

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

* Accompagner les hôpitaux dans leur démarche de désendettement (E Philippe 25/5/20)

** UNION 93 invite cependant les confrères à y participer pour éviter d’être marginalisé à terme

*** Ouverture du Ségur de la santé

Publié dans Actualités, Bulletins
Comments (2)
Franck ZEIGER2020 May 28Reply
Et l'absence d'intervention de l'Ordre des médecins : liberté de prescription, atteinte au secret médical ... On renonce aux valeurs de notre profession dans un silence assourdissant
Union 932020 May 28Reply
Merci Cher confrère, sans avoir de responsabilité à l’ordre des médecins, je sais que le président National de l’ordre comme notre président départemental sont intervenus sur ces questions. Je vous invite à consulter les sites internet correspondants. Pour ce qui me concerne et malgré l’accord très relatif du CNiL je reste comme vous, très réservé sur cette initiative.... TG

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.