Bulletin UNION 93 N°42 – Octobre 2017

17 octobre 2017

Chers Confrères, Chers Amis,

 

Enfin la ministre Mme BUZIN a levé le secret sur son plan de lutte contre les déserts médicaux…

 

Autant sa volonté de mettre en place une stratégie globale en faveur de la prévention nous apparaît comme positive autant elle est sur ce sujet des déserts médicaux en dessous des besoins ;

 

Il  faut dire que les moyens qu’elle se donne semblent l’amener à des propositions bien dérisoires …. Elle semble  en effet prête à  mobiliser ses services  mais cela commence mal :

 

1/ Elle confirme la publication imminente d’un  nouveau zonage qui va conditionner les aides publiques à l’installation (cf. notre avis sur ce sujet dans l’article publié sur le site d’ UNION 93 « Au fou, Au fou l’agent »….).

Je vous rappelle en résumé qu’aucune commune du Seine Saint Denis ne sera éligible à  cette aide sauf intervention spécifique de l’ARS.

 

2/ Au-delà de l’aspect financier qui ne constitue qu’un élément du problème de la non installation des jeunes, UNION 93 propose quelques pistes de travail qui nous semblent indispensables et qui sont résumées dans un court texte repris sur le site (proposition de la Seine Saint Denis …)

La ministre nous retrouve d’ailleurs sur quelques éléments mais on peut noter la faiblesse que constitue sa priorité semble-t-il exclusive concernant le soutien aux maisons de santé pluri disciplinaires et aux CMS en oubliant de préserver l’existant (les cabinets libéraux !) qui représentent 90% des actes médicaux du premier recours dans notre département

 

C’est dommage

C’est en effet une occasion manquée de prise en charge globale de ce problème majeur qui est bien sur l’urgence absolue en matière d’accès aux soins ;

 

Le deuxième point de ce projet est la télémédecine, certes c’est sans doute l’avenir mais aujourd’hui sa généralisation est bien lointaine  sa mise en place pratique totalement prématurée du fait des obstacles majeurs à sa réalisation concrète sur lesquels nous reviendrons dans les semaines à venir.

 

L’URPS est d’ailleurs en train d’avancer sur ce sujet pour ce qui concerne le Seine Saint Denis.

Des moyens importants seront mis en place sur quelques communes du centre du Département en se limitant au soutien logistique des professionnels qui en exprimeront le besoin. Si les crédits nécessaires sont au rendez-vous cela constituera une avancée.

 

Les faits sont têtus,

La crise démographique est majeure.

Les moyens qui se mettent en place sont en deçà des besoins.

Seuls les professionnels regroupés peuvent inverser ce processus.

 

Rejoignez UNION 93.

                                                                                                               Le Président,

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

Publié dans Bulletins