Mois : juin 2018

25 juin 2018

BULLETIN JUIN 2018

 

Chers Confrères, Chers amis,

 

 

Quel avenir pour les cabinets médicaux du 93 ???

 

Il est évident que la majorité d’entre nous ne trouvera pas de successeur voire d’associé.

 

Face à cette catastrophe annoncée quels moyens avons-nous pour limiter les dégâts, assurer la continuité des soins et garder une présence médicale sur ce département en voie de désertification majeure ?

Il ne faut, en aucun cas, compter sur les tutelles  nationales qui sont conscientes du problème, mais ne peuvent pas participer directement à la solution.

Ne restent que l’ARS, qui peut disposer de financements et qui est en droit de  s’intéresser à des projets de Maison de Santé Pluridisciplinaires ainsi que  les municipalités  (légitimement inquiètes) qui pourront  nous aider notamment sur le plan de l’immobilier.

 

En pratique, UNION 93 est décidée à faire de ces dossiers une priorité dont l’urgence apparaît à tous.

Le prochain bureau d’UNION 93 prévu le 10 Juillet 2018, sera principalement consacré à ce problème majeur de la profession.

Il sera ouvert, à tous les adhérents susceptibles d’envisager la seule possibilité de développement pérenne de leur cabinet et il n’est pas trop tard pour le devenir !

Les différentes solutions y seront mises en avant et les possibilités d’aide existantes y seront exposées en partenariat avec l’URPS

 

Merci de nous prévenir de votre venue pour la restauration.

 

Par ailleurs, merci de regarder la Lettre ouverte à Mme Agnès BUZYN  Ministre des Solidarités et de la Santé, que le Conseil Territorial de Santé a fait.

 

REJOIGNEZ UNION 93 !

 

Confraternellement,

 

                                                                                                               Le Président, 

                                                                                                           Dr T. GOMBEAUD

 

Publié dans Bulletins
22 juin 2018

Le 5 Octobre 2018 : Le Bon Usage des Examens Biologiques

 

Cette formation destinée à tous les médecins vise à adapter la prescription selon les recommandations
des sociétés savantes en fonction de la pathologie présentée et/ou recherchée de façon à :

• Éviter les prescriptions inutiles
• Être exhaustif selon la pathologie présentée en n’oubliant pas un examen incontournable
• Savoir interpréter les résultats
• Pouvoir surveiller une pathologie identifiée
• Réaliser une mise à niveau

A l’issue de la formation, chaque stagiaire devra avoir intégré l’importance du dialogue clinico-biologique et actualisé les recommandations des sociétés savantes concernant les onze mises au point biologiques.

• Mettre en lumière la nécessité et l’importance du dialogue clinico-biologique
• Actualiser la conduite à tenir devant chacun des onze bilans biologiques étudiés
• Améliorer de façon importante les comportements et les pratiques

 

Pour vous inscrire :

  • Le Bon Usage des Examens Biologiques

Vendredi 5 Octobre 2018 – Journée 9H00-17H30

Adresse : 2 Rue Adèle – 93250 Villemomble

Expert(s) : 

Organisateur(s) :
– Dr Guislain RUELLAND – Médecin généraliste à Livry Gargan (93)

Toutes spécialités

Référence action : 11871800013  – Session N°2

Lien internet : http://www.evolutisdpc.fr/seminaires/6223-bon-usage-des-examens-biologiques

Coût du programme ANDPC : 980 €         Indemnisation médecin : 315 €

 

Modalités d’inscription aux programmes DPC :

  1. Vous connecter à votre espace personnel sur le site www.mondpc.fr à l’aide de votre identifiant et votre mot de passe*
  2. Indiquer la Référence Action communiquée ci-dessus, dans la rubrique « Recherche actions » et cliquer sur « Rechercher »
  3. Cliquer sur Détail Action de DPC en haut à droite de la page
  4. Descendre en bas de page et cliquer sur le bouton « S’inscrire » à la session correspondante.
  5. Cliquer sur « Valider« 

 

Dès cette démarche réalisée, vous serez PRE-inscrit et recevrez un message de notre organisme de formation vous invitant à compléter votre dossier d’inscription (feuille de soins barrée, chèque d’adhésion de 30€ et chèque de caution de 230€ à l’ordre de notre association ACFM ou FORMUNOF).

Une fois l’action confirmée, vous recevez, par email, une convocation contenant notamment les horaires et le programme détaillé.

A l’issue de cette action de formation, une attestation de participation DPC ainsi qu’une facture d’adhésion vous seront adressées.

 

21 juin 2018

Madame la Ministre,

 

Dans une déclaration récente vous nous avez expliqué que :

 

“NOUS AVONS SACRIFIÉ LES POLITIQUES DE PRÉVENTION ET D’ACCOMPAGNEMENT SUR L’AUTEL DES SEULES PRESTATIONS MONÉTAIRES »

 

Dans notre Département de Seine-Saint-Denis, qui présente les tristes records en matière de pauvreté, de désagrégation économique, de réduction et d’éloignement des services publics, et d’aggravation des inégalités sociales et sanitaires, cette déclaration prend un tour très particulier.

 

Alors que de partout viennent des appels à mieux soigner la population, on voit bien qu’il s’agit en fait de soigner au mieux les lignes budgétaires !

 

C’est ainsi qu’alors que la demande de soins se porte sur des patients de plus en plus lourds et poly-pathologiques l’offre se réduit à la fois :

 

  • Du fait d’une démographie médicale et para médicale exsangue à l’extérieur des structures hospitalières
  • Mais aussi des pressions sur les services d’hospitalisation  avec comme objectifs la diminution des déficits.

Ces éléments aboutissent à la constatation d’un hôpital à bout de souffle, où les personnels épuisés (parfois au bord du « burn-out ») en viennent à des solutions extrêmes (grève de la faim), quand ils ne se réfugient pas dans la démission ou dans des arrêts de travail.

 

Les regroupements hospitaliers publics comme privés, se faisant de façon obligatoire notamment par l’utilisation de l’arme absolue des autorisations accordées, aggravent cette situation comme la mise en place sans préparation suffisante du virage ambulatoire pourtant souhaité par tous.

 

C’est l’ensemble des professionnels, des associations, des établissements participant au Conseil Territorial de Santé qui s’alarme d’une telle évolution et lance l’alerte au nom de tous les personnels concernés avec le soutien des associations de patients en demandant :

  • L’arrêt des pressions de toute sorte sur les établissements publics comme privés
  • La responsabilisation des CME des établissements
  • L’arrêt des diminutions arbitraires des lits et de la précarisation des statuts des personnels.

 

 

Nous vous prions de croire, madame la ministre, en l’expression de toute notre considération

 

 

Dr T Gombeaud                                               P Laporte

Président du CTS                                   Vice Président du CTS

Publié dans CTS
19 juin 2018

Méfiez-vous des Arnaques : 

 

Un guide pratique écrit conjointement par la CNIL et le CNOM sera publié dans les prochaines semaines.

En attendant, vous pouvez consulter l’article dédié à cette loi sur le site de l’URPS :

Le RGPD pour les médecins libéraux

Publié dans Conseils pratiques
18 juin 2018

Le 22 Juin 2018 : Le bon usage des antibiotiques : Vaincre l’antibiorésistance !

Après une baisse significative de la consommation d’antibiotiques entre 1999 et 2004, cette dernière est repartie à la hausse depuis 2005.
Parallèlement le nombre de substances actives antibiotiques disponibles diminue en raison de la non-apparition de nouvelles molécules (baisse de 18% du nombre de molécules entre 2000 et 2012).
L’émergence de la résistance aux antibiotiques est un problème de santé publique majeure depuis ces 20 dernières années. La situation est particulièrement préoccupante pour les entérobactéries avec l’émergence de souches productives de bêta-lactamases à spectre étendu, favorisée par l’utilisation d’antibiotiques à large spectre.
Le CDC (Center for Disease Control and Prevention) et l’ECDC (centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies) rapportent plus de 20 000 morts par an liés à cette résistance.

En France les antibiotiques font partie des médicaments les plus prescrits, particulièrement chez les enfants (2 à 3 fois plus que pour les adultes).
De plus sur le long terme les modifications des microbiotes sont susceptibles d’augmenter le risque d’atopie et de maladies inflammatoires du tube digestif.
Le problème majeur reste l’impact des antibiotiques sur les résistances bactériennes. Cette résistance impose de réduire de façon massive les prescriptions d’antibiotiques :
– En limitant leur utilisation aux situations où ils ont fait la preuve de leur efficacité
– En réduisant au maximum l’incertitude diagnostique à l’aide d’une analyse clinique rigoureuse systématique et l’utilisation de tests de diagnostic rapide (CRP, bandelette urinaire, streptotes

t, VRS……)
– En évitant d’utiliser les classes d’antibiotiques les plus sélectionnantes des bactéries multi-résistantes au sein de la flore fécale
– En diminuant l’utilisation des céphalosporines (et des quinolones) au profit de l’amoxicilline afin de freiner l’augmentation des BLSE.

 

Pour vous inscrire :

  • Le bon usage des antibiotiques : Vaincre l’antibiorésistance!

Vendredi 22 Juin 2018 – Journée 9H00-17H30

Adresse : 2 Rue Adèle – 93250 Villemomble

Expert(s) : 
– Dr Olivier BOUCHAUD – Pathologie infectieuse et tropicale (93)

Organisateur(s) :
– Dr Guislain RUELLAND – Médecin généraliste à Livry Gargan (93)

Toutes spécialités

Référence action : 14221800005  – Session N°2

Lien internethttp://www.evolutisdpc.fr/seminaires/6236-le-bon-usage-des-antibiotiques-vaincre-l-antibioresistance

Coût du programme ANDPC : 980 €         Indemnisation médecin : 315 €

 

Modalités d’inscription aux programmes DPC :

  1. Vous connecter à votre espace personnel sur le site www.mondpc.fr à l’aide de votre identifiant et votre mot de passe*
  2. Indiquer la Référence Action communiquée ci-dessus, dans la rubrique « Recherche actions » et cliquer sur « Rechercher »
  3. Cliquer sur Détail Action de DPC en haut à droite de la page
  4. Descendre en bas de page et cliquer sur le bouton « S’inscrire » à la session correspondante.
  5. Cliquer sur « Valider« 

 

Dès cette démarche réalisée, vous serez PRE-inscrit et recevrez un message de notre organisme de formation vous invitant à compléter votre dossier d’inscription (feuille de soins barrée, chèque d’adhésion de 30€ et chèque de caution de 230€ à l’ordre de notre association ACFM ou FORMUNOF).

Une fois l’action confirmée, vous recevez, par email, une convocation contenant notamment les horaires et le programme détaillé.

A l’issue de cette action de formation, une attestation de participation DPC ainsi qu’une facture d’adhésion vous seront adressées.

 

 

Vous pouvez également consulter le programme de nos formations FMC :

Formation FMC 2018